Les dernières actualités

  • 1954

    Les organisateurs ont bien entendu et compris les griefs qu’on leur adresse. Aussi modifient-ils le règlement pour rendre leur épreuve plus difficile afin d’éviter, à tout prix, un surnombre d’ex aequo. Pour cela, ils introduisent une nouvelle épreuve de classement axée sur la régularité et ils réhabilitent l’épreuve de vitesse sur le circuit du GP de Monaco.
  • 1953

    Dans l’historique du Rallye Monte-Carlo, cette 23e édition va détenir plusieurs records : nombre de demandes d’engagements (un millier environ), nombre de partants (404), nombre d’arrivants et de classés (346).
  • 1951

    This year saw Jean Trévoux winning for the 4th time, a remarkable feat that would not be equalled until the 1970s by Sandro Munari. Trévoux was certainly the first great […]
  • 1950

    Deux cent quatre-vingt-deux équipages sont au départ, ce qui est bien supérieur au nombre pourtant respectable de l’année précédente. Le succès de l’épreuve prend des proportions que l’Automobile-Club de Monaco n’a pas envisagées bien qu’il en ait pressenti l’importance après avoir dû réduire les délais d’inscriptions et refuser plusieurs centaines d’engagements pour n’en garder que… 308.
  • De 1929 à 1939

    Des épreuves de plus en plus compliquées et décisives, du gymkhana et l’arrivée de l’ère ‪#‎Hotchkiss‬,font du rallye Monte-Carlo « le championnat du monde de la route »…

Top 5 Classé dans le top 5
des salons français

Salon Motorama Automedon fait aussi de la moto
Découvrez le salon Motorama